Petites villes de demain par l’agence nationale de la cohésion des territoires

12 avril 2021 0 Par Le Preuilloux

Un programme accélérateur de la relance

Le lancement de Petites Villes de demain intervient au moment où notre pays connaît une crise sanitaire et économique sans précédent. Pour y faire face, l’Etat a décidé d’engager un plan de relance de 100 Md€, dont une partie importante des crédits est territorialisée.

Sa concrétisation repose notamment sur la mobilisation rapide des collectivités. Aussi, les plus de 1 600 territoires engagés dans Petites Villes de demain sont-ils, par leur dynamisme, la variété de leurs projets et leur engagement dans un modèle de développement plus écologique, des acteurs pleinement engagés dans la relance. À ce titre, les Petites Villes de demainretenues peuvent d’ores et déjà bénéficier des crédits de la relance pour le financement de leurs projets qui contribueront aux trois priorités du plan que sont l’écologie, la compétitivité et la cohésion

TERRITOIRES CIBLÉS

Un programme accompagnant pour six ans les centralités structurantes

Le programme est conçu pour soutenir plus de 1 600 communes et intercommunalités sur six ans (2020-2026). Ce calibrage est le résultat des travaux de l’ANCT et de l’Inrae qui ont mis en évidence, à l’échelle du territoire national, les communes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité sur leur bassin de vie et montrant des signes de vulnérabilité, dont l’approche quantitative a été consolidée par les contributions des Préfets suite à l’instruction datée du 16 octobre 2020.

Mode de sélection des communes

Pour bien articuler Petites Villes de demain avec les initiatives déjà lancées dans différentes régions et départements, les modalités de sélection des villes sont adaptées par région. Les candidatures ont été recueillies par les préfets de département et les bénéficiaires désignés par le préfet.       

Les Petites Villes de demain

Les premières communes retenues ont été annoncées à l’occasion du Comité Interministériel à la Ruralité, le 14 novembre 2020, dans les régions de La Réunion, Centre-Val de Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une seconde vague d’annonce a eu lieu le 11 décembre 2020, dans cinq régions : Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire . La Guyane a annoncé  ses villes le 15 décembre. Les annonces pour Hauts-de-France, la Normandie et l’Occitanie ont eu lieu le 18 décembre. La Corse et la Bretagne ont annoncé leurs communes les 21 et 22 décembre.

Aujourd’hui, plus de 1 600 communes et intercommunalités ont été sélectionnées pour participer au programme, dans les régions métropolitaines et dans les DRom.

Video de la communauté de communes

Comment ne peut on pas s’étonner que notre municipalité n’ait pas donné suite . Ce n’est pas faute d’avoir revendiqué la paternité d’un enfant qu’ils n’ont pas su unanimement porter à terme. Par manque de compétence, de courage, d’ambition ? Beaucoup de paroles mais peu d’actes.