Les travaux de la communauté de communes

27 novembre 2022 0 Par Le Preuilloux

Un vidéo intéressante

Cette vidéo est commentée
>Commentaires de la communauté de communes qui a prudemment désactivé la possibilité de répondre.

 » Depuis mi-octobre, d’importants travaux de remplacement de canalisations en plomb sont réalisés sur la commune de Preuilly-sur-Claise qui concentre un nombre important de canalisations de ce type. Des travaux similaires s’effectueront ensuite dans 14 autres communes du Sud Touraine : à Beaumont-Village, Bossay-sur-Claise, Boussay, Chemillé-sur-Indrois, Cormery, Cussay, Ligueil, Loches, Manthelan, Montrésor, Paulmy, Sepmes, Varennes et Villeloin-Coulangé. Au total, ce sont 363 branchements plomb qu’il faut remplacer. La durée totale des travaux sur l’ensemble de ces communes est estimée à 3 ans pour un coût total de travaux de 600 000 euros. »

Quelles conséquences peut on en tirer ?

Mise en ligne sur Youtube, cette vidéo nous éclaire sur le coût global et sur les communes concernées par ces travaux de remplacement des arrivées en plomb. L’intervenant précise bien que contrairement à certaines affirmations qu’il n y a pas d’obligation à faire actuellement ces travaux. Ceux-ci sont effectués par prudence et pour permettre d’améliorer un réseau vieillissant. La dangerosité de celle-ci est d’après des professionnels de Preuilly sur Claise comme Gilles et Patrick Cron toute relative. Ce que confirme le site de Doctissimo repris dans notre article sur le Saturnisme.

J’avais cru bon de faire paraître un petit article au sujet du Saturnisme suite à des accusations portées contre Gilles et par ricoché sur M. Maveyraud nos anciens maires. Un élu les accusait d’avoir mis la population en danger et d’avoir reporté cette lourde charge sur la communauté de communes.

Des polémiques malsaines :

Il affirmait que ces travaux d’un coût de 600 000 € pour 360 compteurs concernaient uniquement Preuilly sur Claise. La vidéo corrige ces affirmations. Même si Preuilly sur Claise en détient un grand nombre, 15 communes sont concernées. J’avais déjà évoqué ces critiques dans un article du 4 octobre 2021  » L’action communale en synthèse » où cet élu montrait une fois de plus son ignorance. Cette fois ci sur les conditions du transfert des services de eaux et assainissement. On en voit régulièrement les conséquences …

Est-ce de l’incompréhension, une mauvaise interprétation ? Plus sûrement la poursuite d’une campagne de dénigrement. Avec une volonté de critiquer et de détricoter l’action qui avait été menée avant son élection.