Conseil municipal du 13 janvier 2021

Conseil municipal du 13 janvier 2021

22 janvier 2021 0 Par Le Preuilloux

Au début du conseil municipal en date du 13 janvier 2021, le maire a fait quelques annonces dont l’interdiction au public de s’exprimer. C’est légal et celui-ci s’est attaché à faire respecter ce principe. Il souhaite limiter les débats à la présentation succincte du conseil et répondre directement aux questions des élus des autres listes.

Centre de Santé:

Ce conseil s’est focalisé sur la gestion des déjections canines. Problème essentiel s’il en est. Déjà traité par l’ancien conseil ainsi qu’une grande majorité des conseils municipaux, des solutions nouvelles sont proposées. La création d’un Caniparc à l’exemple d’Argenton sur Creuse et la recherche d’un dialogue avec les propriétaires de chiens avec l’aide éventuelle de jeunes, dans le cadre d’un projet. Même si le problème est bien réel on a pu regretter la désinvolture des réponses du maire quand a été évoqué le projet de création d’un centre de santé par la région dans le sud Touraine. Madame Chevry et Matthieu Barthelemy lui ont fait remarquer l’absence en pièces jointes à l’acte de candidature des maires. Pièces jointes constituées de courriers demandés par le maire et rédigés par les différentes professions médicales et paramédicales pour conforter le dossier de Preuilly sur Claise.

Le maire se contentant de répondre à plusieurs reprises que l’on ne lui avait pas demandé. Pourquoi les a-t-il alors sollicités.

Un courrier étonnant !

Autres questions sans réponse. Comment les maires de Preuilly et d’Yzeures ont-ils pu s’associer et signer un courrier où le maire du grand Pressigny prévoit d’être le pôle principal du centre de santé avec la construction d’une maison médicale. Envisage d’obtenir 2 médecins à l’horizon 2021 et un troisième par la suite ainsi que deux secrétaires médicales. Notre maire se veut rassurant, mais n’a visiblement pas évoqué l’intérêt que porte un jeune couple de médecins, amis de Matthieu, ni le devenir de la femme de notre dentiste médecin également en recherche de solution. Il ne semble pas également avoir évoqué la possibilité d’utiliser le local du notaire route du grand Pressigny devenu disponible et propriété de la communauté de communes.

Le public a pu regretter de ne pas entendre évoquer les problèmes de vaccination pour le Covid et voir le refus du maire de débattre sur l’implantation d’un médecin. Problèmes autrement plus importants que la chasse aux chiens et à leurs déjections.